dimanche 29 décembre 2013

En images: Walking Dead, tome 3 à 18, de Robert Kirkman et Charlie Adlard


J'avais fait un article, plutôt enthousiaste, sur les tomes 1 et 2 de ce comic il y a déjà quelque temps. Depuis, j'ai lu tous les tomes publiés en France (donc jusqu'au numéro 18). Plutôt que de faire une revue opus par opus qui risquerait d'être fastidieuse, je vais faire un bilan global.





Walking Dead, suite et fin
The Walking Dead, Tome 18: Lucille
Robert Kirkman (scénario),  Charlie Adlard (dessins)
Editions Delcourt


L'histoire:

Donc pour rappel, dans Walking Dead, on se retrouve dans un monde post-apocalyptique dans lequel les morts ne sont plus vraiment morts et n'ont qu'une envie : se nourrir des vivants. Plus particulièrement, on suit les péripéties d'un groupe de survivants menés par un ancien policier, Rick. Ils doivent affronter toutes les difficultés de ce nouveau quotidien : trouver un refuge, de la nourriture, se soigner, lutter contre les morts-vivants, mais aussi contre les éventuels autres survivants qui pourraient être mal intentionnés...
Je n'en dirai pas plus pour éviter de gâcher la suite à ceux qui n'ont pas (tout) lu.




Mon avis :

Après un 1er tome un peu longuet, puis un 2nd où les choses commençaient à s'intensifier, les aventures de nos survivants ont continué à s'emballer dans les tomes suivants. C'est sûrement un des points forts de cette saga : il y a finalement assez peu de temps morts, et les quelques albums plus calmes, que je qualifierais de "liaisons" entre les différents évènements, permettent de rentrer plus profondément dans les relations entre les personnages sans qu'on s'ennuie pour autant.
Ma plus grosse crainte était que l'histoire finisse par s'enliser (18 tomes pour le moment, c'est quand même pas mal) et devenir trop redondante pour être intéressante, mais Kirkman gère son intrigue de manière habile et le renouvellement est suffisant pour qu'on ne se lasse pas.

Quant aux personnages, on les voit évoluer de manière constante et cohérente, et c'est clairement ce qui contribue à les rendre crédibles et attachants.

L'autre point fort de "Walking Dead", c'est sans nul doute le dessin. J'apprécie le style d'Adlard depuis le début, mais il faut bien avouer qu'il se surpasse dans les derniers tomes : plus précis, plus détaillé, son trait est un vrai régal pour les yeux.

Mais, il y a quand même un mais. Il y a à mon sens un gros incident de parcours, scénaristiquement parlant, au niveau des tomes 6 et 7 (grosso modo, et sans spoiler, le passage avec le Gouverneur). Car sur ces tomes, Kirkman est tombé dans le piège de la surenchère. Surenchère de sadisme, surenchère de violence, on tombe dans une spirale de provoc' facile jusqu'à ce que ça en devienne ridicule. Alors, qu'on me comprenne bien, ce n'est pas la violence en soi qui me gêne, je ne suis pas une âme sensible, et je trouve même que c'est une caractéristique quasi inhérente au genre de l'horreur, donc pas de problème. Le souci, c'est que là, c'est complètement gratuit, ça n'a aucun intérêt scénaristique, et il semble que le seul but soit de choquer le lecteur. C'est d'autant plus une déception que ces évènements en particulier sont traités de manière bien différente (et bien plus réussie) dans la série télévisée: la violence elle y est, pas de doute, mais elle est amenée avec suffisamment d'intelligence et de subtilité pour qu'on évite de tomber dans le grotesque. Vraiment dommage.

Cet épisode mis à part, l'histoire reprend un tournant bien plus réfléchi et crédible ensuite. Jusqu'au dernier tome. Parce qu'il annonce clairement de nouveaux évènements importants pour les tomes suivants, mais que l'amorce fait craindre un retour à l'extravagance et au peu plausible.

A vérifier au tome 19!




Note: 7/10





Salsifi Papillon

3 commentaires:

  1. Je suis à mi-parcours !^^ J'avais justement été écoeurée par cette violence gratuite dont tu parles dans le tome 6, j'étais vraiment très fâchée contre les auteurs (lol) et ce n'est que très récemment que je me suis replongée dans la série. Plus d'un an de bouderie.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, quand je suis arrivée à une des scènes du tome 6, j'ai pensé à toi justement, vu que tu m'avais parlé d'un épisode très violent!
      Heureusement, ça s'améliore après (de ce point de vue en tout cas).

      Supprimer
  2. Je suis totalement accro à cette saga comics ! Bon perso je suis fan du scénario je le trouve excellent comme ça ;) J'ai pas encore lu le T18 j'ai hâte de le découvrir ^^

    RépondreSupprimer