samedi 8 décembre 2012

Un crime trop parfait: Le Dévouement du suspect X de Keigo Higashino

Et voilà à nouveau un roman japonais qui a trouvé le chemin de ma PAL, mais un polar cette fois.


(La totale Higashino en français)
Le Dévouement du suspect X
Keigo Higashino
Editions Actes Sud

 L'histoire:


Igashimi, brillant professeur de mathématiques, est amoureux de sa voisine, Yasuko, divorcée, qui vit seule avec sa fille Misato. Préférant taire ses sentiments, Igashima n'a que très peu de contacts avec Yasuko. Tout bascule le jour où l'ex-mari de cette dernière, colérique et violent, rend visite à celle qu'il considère toujours comme sa femme, et s'en prend à sa fille. S'en suit la mort accidentelle de l'agresseur. Igashima a tout entendu et propose son aide pour faire disparaître le corps. Yasuko accepte. Lorsque le cadavre finit par être retrouvé, la police commence son enquête, aidée par Yukawa, ami d'un des inspecteurs, mais aussi professeur de physique et ancien camarade d'Igashimi, qui va vite suspecter qu'il y a plus à voir qu'il n'y paraît...

"Il n'y a pas d'engrenage inutile en ce bas-monde et l'engrenage décide seul à quoi il peut servir..."

Et mon avis:


"Le Dévouement du suspect X" est le deuxième polar d'Higashino que je lis, après "La Maison où je suis mort autrefois", qui avait été une excellente découverte. Et c'est à nouveau un polar très original que nous offre l'auteur.

Ici, on connaît dès le départ les circonstances du meurtre, et l'assassin a déjà un visage. Le lecteur suit donc les enquêtes parallèles de la police et du prof de physique en ayant parfaitement connaissance de ces éléments et, presque complice, en pensant tout savoir de la parfaite stratégie d'Igashimi pour tromper la police et éloigner les soupçons qui pourraient se porter sur sa chère voisine. C'est ainsi qu'on assiste avec délice au duel à la fois subtil et intense d'intellects qui se joue entre les deux professeurs, et qui va finir par dévoiler qu'on n'en savait peut-être pas tant que ça...
Intelligent et bien ficelé jusque dans son surprenant final qui nous dévoile la solution de l'énigme, ce polar est également le récit d'une étrange histoire d'amour unilatérale, parfois inquiétante, mais aussi touchante dans son dénouement. Higashino nous prouve ainsi son talent aussi bien construire une intrigue sans faille que des personnages humains et attachants.

Une vraie réussite!

Note: 9/10


Salsifi Papillon

2 commentaires:

  1. Je n'ai pas lu "La maison où je suis mort autrefois" qui me tentait moins mais visiblement c'est un tort. J'avais été plus intriguée par l'accroche du "Dévouement du suspect X" dont le concept de base est particulièrement original. Je suis curieuse du 3è roman de l'auteur maintenant, "Un café maison", j'ai cru comprendre que le physicien y faisait son retour (peut-être là le côté Stieg Larsson :)).

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement, l'intrigue de "La Maison où je suis mort autrefois" peut sembler un peu plus conventionnelle, mais on y retrouve cette même atmosphère étrange, voire oppressante qui contraste avec le style presque naïf d'Higashino. Même si j'ai préféré "Le Dévouement du Suspect X", plus élaboré, je ne peux que conseiller ce court roman!
    J'ai moi aussi hâte de m'atteler à la lecture d' "Un café maison". Je ne savais pas qu'on y retrouvait certains personnages, c'est d'autant plus intéressant :)

    RépondreSupprimer